Célébrations de la Fête du travail à Montréal et Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le déchirement dans le mouvement ouvrier est perceptible lors de la Fête du travail. À Montréal, le défilé des unions internationales attire des milliers de personnes, ce qui contraste avec les quelques personnes qui participent au défilé des unions nationales. On assiste également à une division semblable à Québec alors que les unions nationales et les unions internationales organisent des activités séparées.Le déchirement dans le mouvement ouvrier est perceptible lors de la Fête du travail. À Montréal, le défilé des unions internationales attire des milliers de personnes, ce qui contraste avec les quelques personnes qui participent au défilé des unions nationales. On assiste également à une division semblable à Québec alors que les unions nationales et les unions internationales organisent des activités séparées. Source : La Presse, 7 septembre 1903, p.1 et 5.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...