« Ceux qui font les révolutions à moitié » : un militantisme par procuration

, par Mathieu Arsenault

Par Camille Robert, étudiante au programme court de 2e cycle en pédagogie de l’enseignement supérieur de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), membre étudiante du Centre d’histoire des régulations sociales (CHRS) et collaboratrice pour HistoireEngagee.ca Version PDF J’ai été de celles et ceux qui ont participé aux mobilisations de 2012. Lorsqu’on m’a invitée à visionner […]

Voir en ligne : http://histoireengagee.ca/?p=6723