Championat du Monde en Autriche 1977

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Apres six années de boycott du Canada aux Championats, les voilà de retour en 1977, mais avec un grand avantage c`est l`autorisation faites aux joueurs professionels de jouer aux Championats du Monde. 
La présence des pros de la LHN, cré tout un spectacle médiatique, avec les frêres Esposito, Rod Gilbert, Ron Ellis...
Les vedettes attirent les curieux, mais déçoivent aussi car le seul classement qu`ils mènent est celui des punissions.
Ils sont exclus rapidement de la course au titre par leurs trop nombreuses punitions inutiles, car ils sont dominés par la technique des Européens, ils doivent compenser en multipliant les coups violents. Johnny Wilson l`entraineur canadien dira `` Nous ne pouvons rivaliser avec eux alors il nous faut les démolir``.
A la fin de la première ronde le Canada est en quatrième place.
En poule final le comportement des Canadiens ne s`améliore pas, contre les Soviétiques Russell, Paiement et Vail sortent tous les coups illégaux et passent la moitié de la partie au banc des punitions et ils perdent la rencontre 8-1. Le match Canada-Suède marque le comble de la conduite anti-sportive, Carol Vadnais blesse gravement Erik Andersson de la Suède, il avait promis à Wayne Cashman, qui avait été blessé dans une autre rencontre de couper la tête d`un Suédois peu importe les conséquences sur le résultat du match.
Les Tchecques remportent le Championat suivi de la Suède et de l`URSS et du Canada, qui fini en quatrième position.Apres six années de boycott du Canada aux Championats, les voilà de retour en 1977, mais avec un grand avantage c`est l`autorisation faites aux joueurs professionels de jouer aux Championats du Monde. 
La présence des pros de la LHN, cré tout un spectacle médiatique, avec les frêres Esposito, Rod Gilbert, Ron Ellis...
Les vedettes attirent les curieux, mais déçoivent aussi car le seul classement qu`ils mènent est celui des punissions.
Ils sont exclus rapidement de la course au titre par leurs trop nombreuses punitions inutiles, car ils sont dominés par la technique des Européens, ils doivent compenser en multipliant les coups violents. Johnny Wilson l`entraineur canadien dira `` Nous ne pouvons rivaliser avec eux alors il nous faut les démolir``.
A la fin de la première ronde le Canada est en quatrième place.
En poule final le comportement des Canadiens ne s`améliore pas, contre les Soviétiques Russell, Paiement et Vail sortent tous les coups illégaux et passent la moitié de la partie au banc des punitions et ils perdent la rencontre 8-1. Le match Canada-Suède marque le comble de la conduite anti-sportive, Carol Vadnais blesse gravement Erik Andersson de la Suède, il avait promis à Wayne Cashman, qui avait été blessé dans une autre rencontre de couper la tête d`un Suédois peu importe les conséquences sur le résultat du match.
Les Tchecques remportent le Championat suivi de la Suède et de l`URSS et du Canada, qui fini en quatrième position. Source : RDS,La Presse,Le Journal de Montréal, Les Archives de Hockey sur Glace.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...