« Chanson des bois »

, par Jean Provencher

Où donc allez-vous, mon beau fiancé ?  Je m’en vais au fond des bois nuancé De vert et de rouge. Vers la solitude où courent le daim Et l’ours et l’élan qui bondit soudain Quand le chasseur bouge. Quand reviendrez-vous, mon beau fiancé ? Quand la brise aura de nouveau bercé […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/02/1...