Cinquième conquête consécutive de la coupe Stanley par le Canadien de Montréal

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

En demi-finale, le Tricolore avait disposé des Black Hawks de Chicago quatre parties à zéro, ce qui signifie que les hommes de l’entraîneur Hector « Toe » Blake n’ont subi aucune défaite tout au long des séries éliminatoires du printemps 1960. Au cours des huit parties disputées contre Chicago et Détroit, le Canadien a marqué 29 buts et en a accordé 11, une preuve de son écrasante supériorité. Parmi les joueurs qui se signalent au cours de ces séries, soulignons les noms de Jacques Plante, Doug Harvey, Jean Béliveau, Henri Richard et Bernard Geoffrion. Le capitaine Maurice Richard dispute pour sa part le dernier match de sa carrière puisqu’il annoncera sa retraite en septembre 1960. En demi-finale, le Tricolore avait disposé des Black Hawks de Chicago quatre parties à zéro, ce qui signifie que les hommes de l’entraîneur Hector « Toe » Blake n’ont subi aucune défaite tout au long des séries éliminatoires du printemps 1960. Au cours des huit parties disputées contre Chicago et Détroit, le Canadien a marqué 29 buts et en a accordé 11, une preuve de son écrasante supériorité. Parmi les joueurs qui se signalent au cours de ces séries, soulignons les noms de Jacques Plante, Doug Harvey, Jean Béliveau, Henri Richard et Bernard Geoffrion. Le capitaine Maurice Richard dispute pour sa part le dernier match de sa carrière puisqu’il annoncera sa retraite en septembre 1960. Source : Chrys Goyens et Allan Turowetz, Les Canadiens de 1910 à nos jours, Montréal, Éd. de l’Homme, 389 pages. Dan Diamond, Cent ans de coupe Stanley, Montréal, Tormont, 1993, 277 p. Stan Fischler, Golden Ice : The Greatest Teams in Hockey History, New York, McGraw-Hill, 1990.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...