Comment se porte la cité trifluvienne à la toute veille du printemps

, par Jean Provencher

Ça sent le printemps. Lundi et mardi, nous avons joui d’une température printanière qui a été favorablement appréciée des promeneurs, et surtout des promeneuses élégantes que les dernières tempêtes avaient contrariées. Les jours gras ont donné lieu, comme d’habitude, à des excursions en voitures et en raquettes aux environs de notre ville, à de joyeuses […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2018/02/1...