Condamnation formelle du journal « Le Pays » par l’Église

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

À la suite de la condamnation de Mgr Bruchési, le nombre d’abonnés au journal « Le Pays » diminuera. Les propriétaires du journal décideront alors de le rencontrer pour trouver un terrain d’entente. Malgré ce coup dur, le journal survivra jusqu’en 1921 sans changer de vocation, conforméement au voeu de ses dirigeants qui affirmaient « (...) nous prêchons la liberté des laïques dans tout ce qui est de leur ressort, nous prêchons la probité publique (...) nous jetons ça et là des idées nouvelles, idées de liberté, de progrès, de fierté, bref, nos efforts tendent à relever le niveau des Canadiens français - niveau moral, niveau intellectuel - afin que leur destinée ne soit pas celle qu’on prépare actuellement, sous couleur de mission providentielle, celle d’être les ilotes de l’Amérique du Nord (...) Qui voit-on, en effet parmi les ennemis du « Pays » ?(...) La plupart des membres du clergé d’un côté, « les boodlers » de l’autre. »À la suite de la condamnation de Mgr Bruchési, le nombre d’abonnés au journal « Le Pays » diminuera. Les propriétaires du journal décideront alors de le rencontrer pour trouver un terrain d’entente. Malgré ce coup dur, le journal survivra jusqu’en 1921 sans changer de vocation, conforméement au voeu de ses dirigeants qui affirmaient « (...) nous prêchons la liberté des laïques dans tout ce qui est de leur ressort, nous prêchons la probité publique (...) nous jetons ça et là des idées nouvelles, idées de liberté, de progrès, de fierté, bref, nos efforts tendent à relever le niveau des Canadiens français - niveau moral, niveau intellectuel - afin que leur destinée ne soit pas celle qu’on prépare actuellement, sous couleur de mission providentielle, celle d’être les ilotes de l’Amérique du Nord (...) Qui voit-on, en effet parmi les ennemis du « Pays » ?(...) La plupart des membres du clergé d’un côté, « les boodlers » de l’autre. » Source : Robert Rumilly, Histoire de la province de Québec : Le règlement 17, Montréal, Éditions Bernard Valiquette, 1946, p.130-131.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...