Conquête d’un titre mondial à la boxe par David Lemieux

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Après avoir fait carrière chez les amateurs, David Lemieux s’impose chez les professionnels à partir de 2007 en enregistrant une série de victoires, la presque totalité par mises hors de combat. Celui que l’on considère comme la nouvelle coqueluche de la boxe montréalaise connaît cependant une année noire en 2011, s’inclinant contre Marc Antonio Rubio et Joachin Alcine. Il se sépare aussi de son entraîneur Russ Anber, qui est remplacé par Marc Ranger. Le Lavallois retrouve son élan et entreprend une séquence victorieuse. Le 20 juin 2015, il obtient un match de championnat du monde des poids moyens pour le titre vacant de l’IBF. Son adversaire est le Français d’origine camerounaise Hassan N’Dam, un boxeur doté d’un excellent palmarès (31 victoires en 32 combats). Lemieux, 26 ans, utilise sa force de frappe à bon escient et envoie son rival au plancher à quatre reprises. N’Dam revient toutefois sur ses pieds à chaque fois. Le favori du public du Centre Bell remporte néanmoins la décision de façon unanime, par un minimum de 4 points d’écart sur les cartes des trois juges. Malgré des controverses sur les dimensions de l’arène, que N’Dam aurait souhaité plus grande, celui-ci félicite son vainqueur qui est maintenant pressenti pour des combats d’envergure aux États-Unis. Après avoir fait carrière chez les amateurs, David Lemieux s’impose chez les professionnels à partir de 2007 en enregistrant une série de victoires, la presque totalité par mises hors de combat. Celui que l’on considère comme la nouvelle coqueluche de la boxe montréalaise connaît cependant une année noire en 2011, s’inclinant contre Marc Antonio Rubio et Joachin Alcine. Il se sépare aussi de son entraîneur Russ Anber, qui est remplacé par Marc Ranger. Le Lavallois retrouve son élan et entreprend une séquence victorieuse. Le 20 juin 2015, il obtient un match de championnat du monde des poids moyens pour le titre vacant de l’IBF. Son adversaire est le Français d’origine camerounaise Hassan N’Dam, un boxeur doté d’un excellent palmarès (31 victoires en 32 combats). Lemieux, 26 ans, utilise sa force de frappe à bon escient et envoie son rival au plancher à quatre reprises. N’Dam revient toutefois sur ses pieds à chaque fois. Le favori du public du Centre Bell remporte néanmoins la décision de façon unanime, par un minimum de 4 points d’écart sur les cartes des trois juges. Malgré des controverses sur les dimensions de l’arène, que N’Dam aurait souhaité plus grande, celui-ci félicite son vainqueur qui est maintenant pressenti pour des combats d’envergure aux États-Unis. Source : http://www.rds.ca/combat/boxe/lemieux-devient-champion-du-monde-1.2459429  ;
http://ici.radio-canada.ca/sports/plussports/2015/06/21/001-boxe-ibfmoyens-david-lemieux-hassan-ndam.shtml  ;
http://www.lapresse.ca/sports/sports-de-combat/201506/21/01-4879815-david-lemieux-devient-champion-de-libf.php

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...