Conquête de la coupe Memorial par les Remparts de Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Les encouragements du public de Moncton ne suffisent pas à ralentir les Québécois qui détiennent une avance de 4 à 0 après les deux premières périodes de jeu. Les Wildcats effectuent une remontée mais se heurtent au brio du gardien Cédric Desjardins qui termine la rencontre avec 46 arrêts sur les 48 rondelles dirigées vers lui. L’autre vedette des Remparts est l’attaquant Alexander Radulov qui complète la rencontre avec une récolte de deux buts et trois assistances. Élu le joueur par excellence au pays dans les jours qui précèdent la finale, Radulov remporte également le titre du joueur le plus utile du tournoi. L’autre nom qui retient l’attention des médias est celui de l’entraîneur des Remparts, Patrick Roy. L’ex-gardien de but du Canadien de Montréal et de l’Avalanche du Colorado, déjà vainqueur de quatre coupes Stanley, ajoute à sa série de succès cette coupe Memorial, la première remportée par une formation du Québec depuis celle de l’Oceanic de Rimouski en 2000. Soulignons que la finale de 2006 entre Québec et Moncton était la première de l’histoire opposant deux équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Les encouragements du public de Moncton ne suffisent pas à ralentir les Québécois qui détiennent une avance de 4 à 0 après les deux premières périodes de jeu. Les Wildcats effectuent une remontée mais se heurtent au brio du gardien Cédric Desjardins qui termine la rencontre avec 46 arrêts sur les 48 rondelles dirigées vers lui. L’autre vedette des Remparts est l’attaquant Alexander Radulov qui complète la rencontre avec une récolte de deux buts et trois assistances. Élu le joueur par excellence au pays dans les jours qui précèdent la finale, Radulov remporte également le titre du joueur le plus utile du tournoi. L’autre nom qui retient l’attention des médias est celui de l’entraîneur des Remparts, Patrick Roy. L’ex-gardien de but du Canadien de Montréal et de l’Avalanche du Colorado, déjà vainqueur de quatre coupes Stanley, ajoute à sa série de succès cette coupe Memorial, la première remportée par une formation du Québec depuis celle de l’Oceanic de Rimouski en 2000. Soulignons que la finale de 2006 entre Québec et Moncton était la première de l’histoire opposant deux équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Source : Le Soleil, 29 mai 2006, p. 1 et 3, 69-71. 30 mai 2006, p. 5, 24, 64-67. La Presse, 29 mai 2006, p. A1, S5.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...