Conquête de la coupe Stanley par le Canadien de Montréal

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

En demi-finale, le Canadien avait disposé des Maple Leafs de Toronto quatre parties à deux. Cette victoire met fin à quatre saisons décevantes pendant lesquelles le Tricolore n’a même pas réussi à atteindre la série finale. Le capitaine Jean Béliveau
se voit décerner le trophée Conn-Smythe, un hommage remis pour la première fois au joueur par excellence des séries éliminatoires. Pour les joueurs de centre Béliveau et Henri Richard, ainsi que l’ailier droit Claude Provost, il s’agit d’une sixième conquête de la coupe Stanley. L’entraîneur Hector « Toe » Blake savoure pour sa part une neuvième conquête, trois comme joueur et six comme entraîneur. En demi-finale, le Canadien avait disposé des Maple Leafs de Toronto quatre parties à deux. Cette victoire met fin à quatre saisons décevantes pendant lesquelles le Tricolore n’a même pas réussi à atteindre la série finale. Le capitaine Jean Béliveau
se voit décerner le trophée Conn-Smythe, un hommage remis pour la première fois au joueur par excellence des séries éliminatoires. Pour les joueurs de centre Béliveau et Henri Richard, ainsi que l’ailier droit Claude Provost, il s’agit d’une sixième conquête de la coupe Stanley. L’entraîneur Hector « Toe » Blake savoure pour sa part une neuvième conquête, trois comme joueur et six comme entraîneur. Source : Dan Diamond, Cent ans de coupe Stanley, Montréal, Tormont, 1993, 277 pages.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...