Conquête de la coupe Vanier par le Rouge et Or de l’Université Laval

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le Rouge et Or survole une fois de plus le football universitaire québécois en 2010. Il remporte neuf victoires en saison régulière, avant de prendre la mesure des Gaiters de Bishop’s, puis du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke, 22 à 17, en finale québécoise pour l’obtention de la coupe Dunsmore. Les hommes de Glen Constantin, élu le meilleur entraîneur universitaire au Canada, se qualifient ensuite pour la finale nationale en défaisant les Mustangs de l’Université Western Ontario 13 à 11 dans le match pour la coupe Uteck. La présence du Rouge et Or en finale pour la coupe Vanier est d’autant plus satisfaisante qu’elle se déroule à Québec, là où les locaux n’ont pas subi la défaite depuis 2004. Plus de 16 000 spectateurs se déplacent pour cette rencontre, disputée dans la neige, face aux Dinos de Calgary. Ils assistent à un départ canon de leurs favoris qui prennent rapidement les devants. Le porteur de ballon Sébastien Lévesque, joueur par excellence de la rencontre, gagne 168 verges au sol, alors que le botteur Christopher Milo réussit cinq placements. L’élément clef du match est toutefois la défensive du Rouge et Or qui musèle complètement l’attaque des Dinos, en route vers une victoire facile de 29 à 2. Cette conquête de la coupe Vanier, la sixième de l’Université Laval, confirme la suprématie nationale de cette institution, devenue au fil des ans la référence en matière de recrutement et de développement des joueurs. Elle met aussi la table à une fin de semaine mémorable pour le football au Québec, puisque le lendemain ce sera au tour des Alouettes de Montréal d’accéder aux plus grands honneurs en décrochant la coupe Grey.Le Rouge et Or survole une fois de plus le football universitaire québécois en 2010. Il remporte neuf victoires en saison régulière, avant de prendre la mesure des Gaiters de Bishop’s, puis du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke, 22 à 17, en finale québécoise pour l’obtention de la coupe Dunsmore. Les hommes de Glen Constantin, élu le meilleur entraîneur universitaire au Canada, se qualifient ensuite pour la finale nationale en défaisant les Mustangs de l’Université Western Ontario 13 à 11 dans le match pour la coupe Uteck. La présence du Rouge et Or en finale pour la coupe Vanier est d’autant plus satisfaisante qu’elle se déroule à Québec, là où les locaux n’ont pas subi la défaite depuis 2004. Plus de 16 000 spectateurs se déplacent pour cette rencontre, disputée dans la neige, face aux Dinos de Calgary. Ils assistent à un départ canon de leurs favoris qui prennent rapidement les devants. Le porteur de ballon Sébastien Lévesque, joueur par excellence de la rencontre, gagne 168 verges au sol, alors que le botteur Christopher Milo réussit cinq placements. L’élément clef du match est toutefois la défensive du Rouge et Or qui musèle complètement l’attaque des Dinos, en route vers une victoire facile de 29 à 2. Cette conquête de la coupe Vanier, la sixième de l’Université Laval, confirme la suprématie nationale de cette institution, devenue au fil des ans la référence en matière de recrutement et de développement des joueurs. Elle met aussi la table à une fin de semaine mémorable pour le football au Québec, puisque le lendemain ce sera au tour des Alouettes de Montréal d’accéder aux plus grands honneurs en décrochant la coupe Grey. Source : Le Soleil, 28 novembre 2010, p. 1 et al. ; La Presse, 29 novembre 2010, cahier Sports.
http://www.rougeetor.ulaval.ca/les_clubs/football/football_accueil/index.html  ;
http://www.radio-canada.ca/sports/football/2010/11/27/001-vanier-rouge-et-or-dinos.shtml

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...