Conquête du championnat canadien à la boxe par Robert Cléroux

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Cléroux, un des rares poids lourds québécois du XXe siècle à s’illustrer dans les classements mondiaux, n’a subi qu’une seule défaite en une vingtaine de combats lorsqu’il devient champion canadien. Il n’a toutefois pas la partie facile puisque seulement deux juges sur trois lui donnent un avantage sur Chuvalo. Le 23 novembre 1960, Cléroux et Chuvalo se feront face à nouveau, ce dernier reprenant son titre par décision. Les deux hommes croiseront le fer une dernière fois le 8 août 1961. Cléroux remportera la victoire au terme d’un combat terne. Malgré ses efforts, le nouveau champion canadien ne résussira jamais à obtenir un match pour le titre mondial. Il se retirera une première fois en 1963 avant d’effectuer un retour en 1968.Cléroux, un des rares poids lourds québécois du XXe siècle à s’illustrer dans les classements mondiaux, n’a subi qu’une seule défaite en une vingtaine de combats lorsqu’il devient champion canadien. Il n’a toutefois pas la partie facile puisque seulement deux juges sur trois lui donnent un avantage sur Chuvalo. Le 23 novembre 1960, Cléroux et Chuvalo se feront face à nouveau, ce dernier reprenant son titre par décision. Les deux hommes croiseront le fer une dernière fois le 8 août 1961. Cléroux remportera la victoire au terme d’un combat terne. Malgré ses efforts, le nouveau champion canadien ne résussira jamais à obtenir un match pour le titre mondial. Il se retirera une première fois en 1963 avant d’effectuer un retour en 1968. Source : La Presse, 18 août 1960, p.28.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...