Conquête du championnat du monde de hockey sur glace par le Canada

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La présence de plusieurs joueurs étoiles, éliminés avant ou au cours des séries de fin de saison de la Ligue nationale de hockey (LNH), donne espoir aux Canadiens d’obtenir une médaille à ce championnat du monde présenté à Prague, en République tchèque. On compte parmi eux le capitaine Sidney Crosby ainsi que Claude Giroux et Nathan MacKinnon, la jeune vedette de l’Avalanche du Colorado. La dernière médaille du Canada lors de ce championnat remonte à 2009 ; l’or avait alors été remporté par l’équipe russe. Dirigée par Todd McLellan, l’ex-entraîneur des Sharks de San José, la formation canadienne exerce une domination sans faille au cours du tournoi à la ronde avec 7 victoires en autant de parties. Elle continue sur cette lancée contre le Belarus en quarts de finale (6-0), puis la République tchèque en demi-finale (2-0). Le Canada termine son parcours en finale, déclassant son éternelle rivale, la Russie, 6 à 1. Jason Spezza, nommé le meilleur attaquant du tournoi, termine en tête des marqueurs de la compétition avec 14 points. Son coéquipier Brent Burns est nommé le meilleur défenseur alors que le gardien Mike Smith brille également devant le filet. L’édition 2015 pourrait bien passer à l’histoire comme une des plus fortes jamais présentées par le Canada lors du championnat du monde : en tout, elle a marqué 66 buts et n’en a accordé que 15. La présence de plusieurs joueurs étoiles, éliminés avant ou au cours des séries de fin de saison de la Ligue nationale de hockey (LNH), donne espoir aux Canadiens d’obtenir une médaille à ce championnat du monde présenté à Prague, en République tchèque. On compte parmi eux le capitaine Sidney Crosby ainsi que Claude Giroux et Nathan MacKinnon, la jeune vedette de l’Avalanche du Colorado. La dernière médaille du Canada lors de ce championnat remonte à 2009 ; l’or avait alors été remporté par l’équipe russe. Dirigée par Todd McLellan, l’ex-entraîneur des Sharks de San José, la formation canadienne exerce une domination sans faille au cours du tournoi à la ronde avec 7 victoires en autant de parties. Elle continue sur cette lancée contre le Belarus en quarts de finale (6-0), puis la République tchèque en demi-finale (2-0). Le Canada termine son parcours en finale, déclassant son éternelle rivale, la Russie, 6 à 1. Jason Spezza, nommé le meilleur attaquant du tournoi, termine en tête des marqueurs de la compétition avec 14 points. Son coéquipier Brent Burns est nommé le meilleur défenseur alors que le gardien Mike Smith brille également devant le filet. L’édition 2015 pourrait bien passer à l’histoire comme une des plus fortes jamais présentées par le Canada lors du championnat du monde : en tout, elle a marqué 66 buts et n’en a accordé que 15. Source : http://www.lapresse.ca/sports/hockey/201505/17/01-4870421-le-canada-decroche-lor-au-championnat-mondial.php  ;
http://www.journaldemontreal.com/2015/05/17/le-canada-triomphe-au-championnat-du-monde-de-hockey  ;
http://www.rds.ca/hockey/le-canada-remporte-le-championnat-du-monde-de-hockey-face-%C3%A0-la-russie-1.2374371

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...