Conquête du championnat mondial junior de hockey par le Canada

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

L’ex-entraîneur des Maple Leafs de Toronto, Pat Quinn, est à la barre de cette équipe qui mise sur le retour de quelques vétérans. L’un d’entre eux est John Tavares, un attaquant prometteur qui termine le tournoi en tête des pointeurs. Le rêve du Canada d’égaler la marque de cinq titres consécutifs vient cependant bien près de prendre fin en demi-finale. Tirant de l’arrière 5 à 4 contre les Russes, les Canadiens ne créent l’égalité qu’avec une dizaine de secondes à jouer, avant de remporter la victoire en fusillade. L’autre finaliste, l’équipe suédoise, compte également dans ses rangs plusieurs espoirs professionnels. La joute ultime attire plus de 20 000 spectateurs à la place Banque Scotia d’Ottawa, ce qui ajoute à l’assistance record obtenue pour cette édition du championnat mondial junior. Portés par une foule enthousiaste, les Canadiens prennent les devants 3 à 0, en route vers une victoire de 5 à 1. Parmi les marqueurs, on remarque les noms du défenseur P.K. Subban, de l’attaquant Angelo Esposito, un athlète originaire du Québec, ainsi que de Jordan Eberle, héros de la demi-finale avec le but égalisateur contre les Russes. Le gardien Dustin Tokarski, qui a connu des moments difficiles au cours du tournoi, brille aussi avec 39 arrêts. En 2009, le Canada tentera d’obtenir un sixième titre consécutif. Le championnat mondial junior se déroulera alors à Saskatoon, en Saskatchewan.L’ex-entraîneur des Maple Leafs de Toronto, Pat Quinn, est à la barre de cette équipe qui mise sur le retour de quelques vétérans. L’un d’entre eux est John Tavares, un attaquant prometteur qui termine le tournoi en tête des pointeurs. Le rêve du Canada d’égaler la marque de cinq titres consécutifs vient cependant bien près de prendre fin en demi-finale. Tirant de l’arrière 5 à 4 contre les Russes, les Canadiens ne créent l’égalité qu’avec une dizaine de secondes à jouer, avant de remporter la victoire en fusillade. L’autre finaliste, l’équipe suédoise, compte également dans ses rangs plusieurs espoirs professionnels. La joute ultime attire plus de 20 000 spectateurs à la place Banque Scotia d’Ottawa, ce qui ajoute à l’assistance record obtenue pour cette édition du championnat mondial junior. Portés par une foule enthousiaste, les Canadiens prennent les devants 3 à 0, en route vers une victoire de 5 à 1. Parmi les marqueurs, on remarque les noms du défenseur P.K. Subban, de l’attaquant Angelo Esposito, un athlète originaire du Québec, ainsi que de Jordan Eberle, héros de la demi-finale avec le but égalisateur contre les Russes. Le gardien Dustin Tokarski, qui a connu des moments difficiles au cours du tournoi, brille aussi avec 39 arrêts. En 2009, le Canada tentera d’obtenir un sixième titre consécutif. Le championnat mondial junior se déroulera alors à Saskatoon, en Saskatchewan. Source : La Presse, 6 janvier 2009, p. A1 et S1-S4.
http://www.radio-canada.ca/sports/hockey/2009/01/02/003-hedman-vendredi.shtml

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...