Conquête du globe de cristal par le skieur Érik Guay

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Un des meilleurs espoirs canadiens en ski lors des Jeux olympiques de Vancouver, en février 2010, Érik Guay s’illustre à cette occasion en terminant cinquième à deux reprises, restant de justesse à court d’un podium. L’athlète de 28 ans continue de se distinguer sur le circuit de la coupe du monde. Il clôture la saison 2009-2010 en obtenant deux victoires, une à Kvitfjell, en Norvège (7 mars), et l’autre à Garmisch-Partenkirchen (11 mars) devant le Croate Ivica Kostelic. Ces performances, combinées à la fin de saison décevante de l’Autrichien Michael Walchofer, permettent à Guay de terminer en tête du classement du Super G, avec 331 points, et de remporter le globe de cristal. Seulement deux autres Canadiens, Nancy Green en 1967 et Steve Podborski en 1982, avaient réussi cet exploit avant lui. Un des meilleurs espoirs canadiens en ski lors des Jeux olympiques de Vancouver, en février 2010, Érik Guay s’illustre à cette occasion en terminant cinquième à deux reprises, restant de justesse à court d’un podium. L’athlète de 28 ans continue de se distinguer sur le circuit de la coupe du monde. Il clôture la saison 2009-2010 en obtenant deux victoires, une à Kvitfjell, en Norvège (7 mars), et l’autre à Garmisch-Partenkirchen (11 mars) devant le Croate Ivica Kostelic. Ces performances, combinées à la fin de saison décevante de l’Autrichien Michael Walchofer, permettent à Guay de terminer en tête du classement du Super G, avec 331 points, et de remporter le globe de cristal. Seulement deux autres Canadiens, Nancy Green en 1967 et Steve Podborski en 1982, avaient réussi cet exploit avant lui. Source : La Presse, 12 mars 2010, Cahier Sports, p. 1 et al.
http://www.rds.ca/ski/chroniques/295164.html

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...