Consécration des films québécois à la remise des prix Génies

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le film « Maurice Richard », qui relate une tranche important de la carrière du célèbre numéro 9 du Canadien de Montréal, remporte neuf statuettes, dont celle de la meilleure réalisation. Les deux vedettes du film, Roy Dupuis (Maurice Richard) et Julie Le Breton (Lucille Richard), obtiennent également les prix d’interprétation masculine et féminine. Récipiendaire de la Bobine d’or remise au film qui a attiré le plus de spectateurs, « Bon Cop, Bad Cop » d’Érik Canuel surprend pour sa part en se voyant décerner le prix du meilleur film de l’année. D’autres productions québécoises reçoivent également la faveur des juges. C’est le cas de « Un dimanche à Kigali » (meilleure adaptation) et de « Congorama » (meilleur scénario). « Congorama », une réalisation de Philippe Falardeau, connaîtra la consécration lors de la remise des prix Jutra, le 18 février, obtenant cinq prix, dont celui du meilleur film et de la meilleure réalisation. Cette soirée des Jutra est marquée par un hommage au comédien Pierre Curzi. Président de l’Union des artistes depuis 1998, celui-ci quitte ses fonctions et briguera les suffrages pour le Parti québécois lors des élections générales prévues pour le 26 mars.Le film « Maurice Richard », qui relate une tranche important de la carrière du célèbre numéro 9 du Canadien de Montréal, remporte neuf statuettes, dont celle de la meilleure réalisation. Les deux vedettes du film, Roy Dupuis (Maurice Richard) et Julie Le Breton (Lucille Richard), obtiennent également les prix d’interprétation masculine et féminine. Récipiendaire de la Bobine d’or remise au film qui a attiré le plus de spectateurs, « Bon Cop, Bad Cop » d’Érik Canuel surprend pour sa part en se voyant décerner le prix du meilleur film de l’année. D’autres productions québécoises reçoivent également la faveur des juges. C’est le cas de « Un dimanche à Kigali » (meilleure adaptation) et de « Congorama » (meilleur scénario). « Congorama », une réalisation de Philippe Falardeau, connaîtra la consécration lors de la remise des prix Jutra, le 18 février, obtenant cinq prix, dont celui du meilleur film et de la meilleure réalisation. Cette soirée des Jutra est marquée par un hommage au comédien Pierre Curzi. Président de l’Union des artistes depuis 1998, celui-ci quitte ses fonctions et briguera les suffrages pour le Parti québécois lors des élections générales prévues pour le 26 mars. Source : La Presse, 14 février 2007, Arts spectacles p. 3, 19 février 2007, Arts spectacles p. 3 ; Le Devoir, 14 février 2007, Culture p. b7, 19 février 2007, p. A1. http://www.radio-canada.ca/television/jutra2007/

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...