Création d’une Commission royale d’enquête sur l’agriculture au Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Cette commission, qui est présidée par Nolasque April, rendra son rapport public en avril 1967. Celui-ci cherche à établir et analyser les « prévisions de la croissance économique du Québec, visant à fournir à la Commission la documentation économique nécessaire à ses recherches sur les besoins, les exigences et les possibilités du secteur agricole. » Les auteurs viennent à la conclusion que l’agriculture au Québec souffre d’anémie. Ils suggèrent que l’accroissement des échanges dans une optique interprovinciale et internationale puisse servir de moyen pour obtenir un niveau de revenu agricole plus élevé. De plus, « les exploitations doivent être restructurées par une extension de la surface, et une intensification de la production, par de nouvelles mesures de consolidation, par l’emploi accru d’engrais chimique, par l’amélioration de la productivité du travail. »Cette commission, qui est présidée par Nolasque April, rendra son rapport public en avril 1967. Celui-ci cherche à établir et analyser les « prévisions de la croissance économique du Québec, visant à fournir à la Commission la documentation économique nécessaire à ses recherches sur les besoins, les exigences et les possibilités du secteur agricole. » Les auteurs viennent à la conclusion que l’agriculture au Québec souffre d’anémie. Ils suggèrent que l’accroissement des échanges dans une optique interprovinciale et internationale puisse servir de moyen pour obtenir un niveau de revenu agricole plus élevé. De plus, « les exploitations doivent être restructurées par une extension de la surface, et une intensification de la production, par de nouvelles mesures de consolidation, par l’emploi accru d’engrais chimique, par l’amélioration de la productivité du travail. » Source : Nolasque April, L’évolution de l’agriculture et le développement économique du Québec, 1946 à 1976 : Rapport de la Commission royale d’enquête sur l’agriculture au Québec, Gouvernement du Québec, 1967, 156 p.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...