Création de l’Office national de l’énergie

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Composé de neuf membres, cet organisme est responsable de la règlementation dans l’industrie du pétrole, du gaz et de l’électricité. Il jouera aussi un rôle de conseiller auprès du gouvernement en matière de développement des ressources. La création de cet Office national de l’énergie répond en partie aux demandes des producteurs de l’Ouest, demandes auxquelles était particulièrement sensible le gouvernement progressiste-conservateur dirigé par John Diefenbaker.Composé de neuf membres, cet organisme est responsable de la règlementation dans l’industrie du pétrole, du gaz et de l’électricité. Il jouera aussi un rôle de conseiller auprès du gouvernement en matière de développement des ressources. La création de cet Office national de l’énergie répond en partie aux demandes des producteurs de l’Ouest, demandes auxquelles était particulièrement sensible le gouvernement progressiste-conservateur dirigé par John Diefenbaker. Source : Fernand Harvey et Peter Southam, Chronologie du Québec (1940-1971), Québec, Institut supérieur des sciences humaines, no 4, janvier 1972, p.161. L’Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1745. Craig Brown et al., Histoire générale du Canada, Montréal, Boréal, 1990, p.597-606.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...