Création de la Société centrale d’hypothèques et de logements

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le contexte de prospérité qui marque l’après-guerre favorise une croissance importante de la construction résidentielle au Canada. La Société centrale d’hypothèques et de logements (SCHL) contribue à cet élan de différentes façon, notamment en assurant « les prêts hypothécaires consentis par des institutions agréées ».Le contexte de prospérité qui marque l’après-guerre favorise une croissance importante de la construction résidentielle au Canada. La Société centrale d’hypothèques et de logements (SCHL) contribue à cet élan de différentes façon, notamment en assurant « les prêts hypothécaires consentis par des institutions agréées ». Source : Fernand Harvey et Peter Southam, Chronologie du Québec (1940-1971), Québec, Institut supérieur des sciences humaines, no 4, janvier 1972, p.79. Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, François Ricard, Histoire du Québec contemporain : le Québec depuis 1930, Montréal, Boréal, 1986, p.256-259.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...