Création de la Société générale de financement

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La création de la Société générale de financement (SGF) s’inscrit dans la vision du gouvernement libéral de Jean Lesage qui veut moderniser l’économie québécoise et permettre à des entrepreneurs locaux d’y jouer un rôle plus actif. À ses débuts, la SGF reçoit son financement de l’État, d’institutions financières et d’entreprises privées. Au cours des années 60, elle épaulera plusieurs initiatives industrielles, notamment dans le domaine de la sidérurgie ou de l’industrie automobile, avant de faire l’objet de réformes importantes au cours des années 70.La création de la Société générale de financement (SGF) s’inscrit dans la vision du gouvernement libéral de Jean Lesage qui veut moderniser l’économie québécoise et permettre à des entrepreneurs locaux d’y jouer un rôle plus actif. À ses débuts, la SGF reçoit son financement de l’État, d’institutions financières et d’entreprises privées. Au cours des années 60, elle épaulera plusieurs initiatives industrielles, notamment dans le domaine de la sidérurgie ou de l’industrie automobile, avant de faire l’objet de réformes importantes au cours des années 70. Source : Les Affaires, 9 janvier 1962, p.1, 12 juin 1962, p.1. Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, François Ricard, Histoire du Québec contemporain : le Québec depuis 1930, Montréal, Boréal, 1986, p.429-442.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...