Création des Grands Ballets canadiens

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Originaire de Lettonie, Ludmilla Chiriaeff arrive à Montréal en 1952 et fonde les Ballets Chiriaeff qui deviendront les Grands Ballets canadiens. Elle met également sur pied l’École supérieure des Grands Ballets canadiens qui prendra le nom d’École supérieure de danse du Québec, en 1980. Elle assurera la direction pédagogique de cette institution. Reconnue pour avoir grandement contribué au développement de la danse au Québec, Ludmilla Chiriaeff recevra le prix Denise-Pelletier le 26 novembre 1980.Originaire de Lettonie, Ludmilla Chiriaeff arrive à Montréal en 1952 et fonde les Ballets Chiriaeff qui deviendront les Grands Ballets canadiens. Elle met également sur pied l’École supérieure des Grands Ballets canadiens qui prendra le nom d’École supérieure de danse du Québec, en 1980. Elle assurera la direction pédagogique de cette institution. Reconnue pour avoir grandement contribué au développement de la danse au Québec, Ludmilla Chiriaeff recevra le prix Denise-Pelletier le 26 novembre 1980. Source : Denis Turcotte, dir., Reflets du Québec ; des faits, des dates, des personnalités, Québec, éd. Association Québec dans le monde, 1990. L’Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.491 et 1094.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...