Création du Mouvement souveraineté-association

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le 14 octobre 1967, René Lévesque
avait quitté le Parti libéral à la suite du refus du congrès d’entériner son projet de faire du Québec un état souverain associé au reste du Canada. Le 19 novembre, Lévesque et un groupe de militants nationalistes fondent le Mouvement souveraineté-association (MSA). Le MSA préconise l’indépendance du Québec assortie d’une association avec le reste du Canada. L’adhésion de Lévesque, ancien ministre dans le gouvernement de Jean Lesage
, donne à l’option indépendantiste une nouvelle crédibilité. Au début de l’année 1968, le MSA va tenter de fusionner avec les partis politiques indépendantistes, comme le Ralliement national (RN) et le Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN). Du 19 au 21 avril 1968, 7 300 membres du MSA se réuniront en congrès pour définir les grandes orientations du mouvement. Ils adopteront un document de base intitulé « Ce pays qu’on peut bâtir ». Il contient les principes fondamentaux du futur programme du Parti québécois dans les domaines sociaux, culturels, économiques et politiques. Enfin, c’est également lors de ce Congrès d’orientation que les militants décideront de fonder un nouveau parti politique indépendantiste : le Parti québécois.Le 14 octobre 1967, René Lévesque
avait quitté le Parti libéral à la suite du refus du congrès d’entériner son projet de faire du Québec un état souverain associé au reste du Canada. Le 19 novembre, Lévesque et un groupe de militants nationalistes fondent le Mouvement souveraineté-association (MSA). Le MSA préconise l’indépendance du Québec assortie d’une association avec le reste du Canada. L’adhésion de Lévesque, ancien ministre dans le gouvernement de Jean Lesage
, donne à l’option indépendantiste une nouvelle crédibilité. Au début de l’année 1968, le MSA va tenter de fusionner avec les partis politiques indépendantistes, comme le Ralliement national (RN) et le Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN). Du 19 au 21 avril 1968, 7 300 membres du MSA se réuniront en congrès pour définir les grandes orientations du mouvement. Ils adopteront un document de base intitulé « Ce pays qu’on peut bâtir ». Il contient les principes fondamentaux du futur programme du Parti québécois dans les domaines sociaux, culturels, économiques et politiques. Enfin, c’est également lors de ce Congrès d’orientation que les militants décideront de fonder un nouveau parti politique indépendantiste : le Parti québécois. Source : Jean Provencher, Chronologie du Québec, 1534-1995, Montréal, Boréal, 1997, p.288. L’Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.2332.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...