Critique de la chronique

, par Jean Provencher

Dans les journaux anciens, la chronique est à la mode. Et j’aime bien relire la prose des chroniqueurs. À la condition qu’elle ne soit pas politique. Car, à moins qu’on travaille à de l’histoire politique, j’ai remarqué que rien ne vieillit plus vite, dans cette presse d’alors, que les textes politiques. Ils sont, soudain, complètement […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/03/0...