Critique du budget fédéral par le chef du Bloc québécois, Lucien Bouchard

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le chef du Bloc québécois Lucien Bouchard qualifie de « supercherie » le budget Martin, et déplore qu’Ottawa ne mette pas clairement ses cartes sur la table à la veille d’un référendum au Québec. « L’idée de diminuer de 7 milliards de dollars les transferts aux provinces, de ne commencer que l’an prochain, après le référendum québécois, et puis de s’en remettre, pour déterminer la répartition du fardeau de 4,5 milliards, à la négociation avec les provinces, on voit là qu’il y a un cul-de-sac, un resserrement », a tranché Bouchard qui croit que ce budget reporte sciemment les vrais coupes à plus tard. Selon lui, le budget fédéral se répercutera vraisemblablement par des pertes d’environ 2 milliards de dollars pour le Québec d’ici 1998Le chef du Bloc québécois Lucien Bouchard qualifie de « supercherie » le budget Martin, et déplore qu’Ottawa ne mette pas clairement ses cartes sur la table à la veille d’un référendum au Québec. « L’idée de diminuer de 7 milliards de dollars les transferts aux provinces, de ne commencer que l’an prochain, après le référendum québécois, et puis de s’en remettre, pour déterminer la répartition du fardeau de 4,5 milliards, à la négociation avec les provinces, on voit là qu’il y a un cul-de-sac, un resserrement », a tranché Bouchard qui croit que ce budget reporte sciemment les vrais coupes à plus tard. Selon lui, le budget fédéral se répercutera vraisemblablement par des pertes d’environ 2 milliards de dollars pour le Québec d’ici 1998 Source : Le Devoir, 28 février 1995 p.A5

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...