Culture coloniale euroquébécoise et missions catholiques dans l’Ouest canadien au XIXe siècle

Catherine Larochelle et Ollivier Hubert
Les auteur.e.s posent les jalons d’un projet de recherche historique qui vise à étudier la culture coloniale euroquébécoise à partir de l’étude de la circulation de récits mettant en scène le missionnaire du Nord-Ouest canadien. L’historiographie internationale et canadienne de l’impérialisme a connu un renouvellement profond au cours des dernières décennies. Elle a révélé le rôle crucial des expériences impériales dans la construction des cultures nationales métropolitaines. Cette culture coloniale n’a pas fait l’objet d’une analyse systématique en ce qui concerne la société québécoise. Les auteur.e.s indiquent certaines raisons qui expliquent ce décalage avant de montrer que le sud du Québec peut pourtant être pensé comme une métropole reliée socialement et discursivement à diverses périphéries. Ils avancent de plus que le Québec évoluait à l’intérieur d’une vaste culture transimpériale et transconfessionnelle. Finalement, ils proposent que la propagande missionnaire produite par les Oblats de Marie-Immaculée dans la seconde moitié du XIXe siècle constitue une source pertinente pour l’étude de la culture coloniale québécoise.

Voir en ligne : http://www.erudit.org/fr/revues/ehr...