D’Amédée Achard (1814-1875), romancier français

, par Jean Provencher

Il y a des femmes qui traversent la vie comme un souffle bienfaisant traverse un buisson de fleurs ; elles en dégagent les arômes. La Gazette de Joliette, 3 novembre 1892.

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/11/2...