D’un monstre à l’autre

, par Jean-Louis Lessard

Claude Laurier (pseudo de Lise Lapointe), d’un MONSTRE à l’AUTRE, Montréal, Atys, 1961, 40 p.

Le
premier poème s’intitule « hécatombe à Pénélope dixit Georges
Brassens » et au bas, comme ce sera le cas de tous les poèmes, est
inscrite l’heure où il a été achevé, dans le cas présent « 8 hres p. m. ».
La référence à Pénélope n’est pas gratuite, ce poème évoque un déracinement
amoureux, l’abandon,

Voir en ligne : https://laurentiana.blogspot.com/20...