Dans la série « Là où me mènent mes ânes » (2)

, par Jean Provencher

Si vous suivez un peu ce site interactif, vous vous êtes aperçu que j’aime l’âne. C’est la rencontre régulière, depuis six mois, de trois ânes sur mon chemin qui m’amène à parler davantage de ce bel animal. Et comme le Québec n’a guère connu d’âne, pourquoi ne pas emprunter des routes étrangères à son sujet. […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/05/0...