De Kingston à Montréal : À la recherche d’une capitale 1841-1844

Gilles Gallichan
| :
L’union du Haut et du Bas-Canada en 1840 a ouvert un long débat sur la ville qui deviendrait la capitale de la nouvelle province du Canada-Uni. En 1841, le gouverneur Sydenham a choisi Kingston, une petite ville du Haut-Canada située à l’est du lac Ontario. Ce choix s’est rapidement avéré malheureux et a déplu à toute la classe politique, mais les députés et conseillers législatifs ne s’entendaient pas sur la ville qui pourrait devenir le nouveau siège du gouvernement. Après Sydenham, les gouverneurs Charles Bagot (1841-1842) et Charles Metcalfe (1842-1845) ont dû arbitrer et choisir Montréal qui est devenue la nouvelle capitale en 1843, non sans soulever plusieurs contestations.
| :
The union of Upper and Lower Canada in 1840 launched a long debate about which city would become the capital of the new United Province of Canada. In 1841 Governor Sydenham chose Kingston, a small city in Upper Canada located east of Lake Ontario. It soon proved an unfortunate choice, one that displeased the entire political class, but the members and legislative counsellors were unable to agree on a city to become the new seat of government. After Sydenham, Governors Charles Bagot (1841-1842) and Charles Metcalfe (1842-1845) put an end to the impasse by choosing Montréal, which became the new capital in 1843, but not without protest.

Voir en ligne : http://id.erudit.org/iderudit/1038744ar