De choses et d'autres (8)

, par noreply@blogger.com (Le Flâneur)

J'ai entendu des personnes de la génération de mes grands-parents, qui sont nées à la fin du 19ième siècle ou au début du 20ième siècle, prononcer curieusement certains mots. Ils disaient, par exemple, orguieux plutôt qu'orgueilleux. Faîtes une recherche sur le mot orguieux et vous allez trouver des citations d'ouvrages littéraires antérieurs à 1700 comme Ysaÿe le Triste, les Œuvres de Froissart ou les Vers sur la mort. 

Ces formes anciennes ont été conservées à la campagne au Canada français pendant plus de deux cents ans, mais je crois que la plupart sont aujourd'hui disparues. Du moins, je n'ai plus entendu prononcer orguieux depuis très longtemps.


 *****


J'ai ajouté des informations sur William Telfer Bald dans Patronymes anglais en Mauricie. Le recensement de 1852 nous apprend qu'il menait grand train à Trois-Rivières.


*****

Étienne Gélineau est un ancêtre bien connu au Québec, en particulier dans la région de la Mauricie où sa descendance est nombreuse. Son patronyme a été déformé en Gélinas. À ma connaissance, aucun de ses descendants ne porte le patronyme d'origine Gélineau.

Il existe au Québec une souche distincte de Gélineau qui descendent du cordonnier François Gélineau dit Lachapelle. Cette seconde famille, beaucoup moins nombreuse que la première, se retrouve surtout dans la région de Montréal et dans l'Outaouais. Les descendants de François Gélineau ont conservé son patronyme.

Les deux Gélineau étaient Saintongeais. Étienne venait de la ville de Saintes et François, de Saint-Paul de Clion, à une centaine de kilomètres plus au sud.

Voir en ligne : http://leflneur.blogspot.com/2013/1...