De nouveau, une histoire de sirop calmant

, par Jean Provencher

Pendant de nombreuses années, certaines mères québécoises ont eu recours au sirop calmant. Mais, à l’occasion, dépassant la dose permise, le nourrisson mourait. Voyez. L’enquête sur la mort de Juliette Morin, l’enfant nouveau-née de Madame Ls. Morin, 1234, St-Jacques, aura lieu demain matin à 10 heures à la morgue. Le Dr McTaggart a fait l’autopsie du cadavre […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/03/2...