Début d’une visite officielle au Québec du premier ministre français, Laurent Fabius

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Fabius, qui n’est premier ministre que depuis le 17 juillet, se rend d’abord à Ottawa où il rencontre le premier ministre Brian Mulroney, élu lors de l’élection générale du 4 septembre. Le climat de la visite est détendu, Mulroney précisant à cette occasion que « Nous (le gouvernement fédéral) reconnaissons la légitimité de relations privilégiées et directes entre Paris et Québec, dès lors qu’elles respectent et visent des sujets qui ne heurtent pas les compétences fédérales. » Fabius se rend ensuite à Québec où il est accueilli par le premier ministre René Lévesque. Il est accompagné pour l’occasion de cinq ministres responsables de ministères à caractère économique. Des discussions portent entre autres sur la possibilité pour AMC-Renault d’accorder des contrats en sous-traitance au Québec afin d’alimenter son usine de Brampton, en Ontario. Après s’être adressé à l’Assemblée nationale, le premier ministre français termine son voyage par un court passage à Montréal. Fabius, qui n’est premier ministre que depuis le 17 juillet, se rend d’abord à Ottawa où il rencontre le premier ministre Brian Mulroney, élu lors de l’élection générale du 4 septembre. Le climat de la visite est détendu, Mulroney précisant à cette occasion que « Nous (le gouvernement fédéral) reconnaissons la légitimité de relations privilégiées et directes entre Paris et Québec, dès lors qu’elles respectent et visent des sujets qui ne heurtent pas les compétences fédérales. » Fabius se rend ensuite à Québec où il est accueilli par le premier ministre René Lévesque. Il est accompagné pour l’occasion de cinq ministres responsables de ministères à caractère économique. Des discussions portent entre autres sur la possibilité pour AMC-Renault d’accorder des contrats en sous-traitance au Québec afin d’alimenter son usine de Brampton, en Ontario. Après s’être adressé à l’Assemblée nationale, le premier ministre français termine son voyage par un court passage à Montréal. Source : Le Devoir, 7 novembre 1984, p.4, 8 novembre 1984, p.1 et 6, 9 novembre 1984, p.1 et 10, 10 novembre 1984, p.6 et 12 novembre 1984, p.2.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...