Début d’une visite officielle en France du premier ministre du Québec, René Lévesque

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Une certaine routine s’installe autour de ces visites qui, dans la presse, ne suscitent plus le même engouement que par le passé. C’est un peu ce à quoi fait allusion le premier ministre français Laurent Fabius lorsqu’il déclare que les relations France-Québec « font désormais partie de nous-même ». Parmi les dossiers les plus discutés, il y celui de l’implantation possible d’une usine d’assemblage AMC-Renault dans la région de Montréal. Par ailleurs, une entente entre les deux gouvernements est signée dans le domaine des droits de la femme alors que, sur le plan culturel, des arrangements sont pris pour permettre au Québec d’exposer certaines oeuvres de Jean-Paul Riopelle toujours en France, sans avoir à défrayer des droits de mutation ou de douanes. Enfin, Lévesque, qui rencontre aussi le président François Mitterand au cours de cette visite, se réjouit de voir que l’épineuse question de la participation du Québec à un éventuel Sommet des pays francophones à Paris semble sur le point de se résoudre. Une certaine routine s’installe autour de ces visites qui, dans la presse, ne suscitent plus le même engouement que par le passé. C’est un peu ce à quoi fait allusion le premier ministre français Laurent Fabius lorsqu’il déclare que les relations France-Québec « font désormais partie de nous-même ». Parmi les dossiers les plus discutés, il y celui de l’implantation possible d’une usine d’assemblage AMC-Renault dans la région de Montréal. Par ailleurs, une entente entre les deux gouvernements est signée dans le domaine des droits de la femme alors que, sur le plan culturel, des arrangements sont pris pour permettre au Québec d’exposer certaines oeuvres de Jean-Paul Riopelle toujours en France, sans avoir à défrayer des droits de mutation ou de douanes. Enfin, Lévesque, qui rencontre aussi le président François Mitterand au cours de cette visite, se réjouit de voir que l’épineuse question de la participation du Québec à un éventuel Sommet des pays francophones à Paris semble sur le point de se résoudre. Source : Le Devoir, 23 mai 1985, p.1 et 4, 24 mai 1985, p.2 et 25 mai 1985, p.1 et 2.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...