Début de la construction d’une usine d’aluminium à Arvida

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Un an plus tard, le 27 juillet 1926, les premières cuves commencent à produire de l’aluminium. Cette usine d’Arvida contribuera au développement de toute la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. La ville même d’Arvida, dont le nom s’inspire du président de la compagnie (ARthur VIning DAvis), est entièrement centrée autour de son usine d’aluminium. En fournissant à ses employés des maisons à proximité des lieux de travail, des écoles pour les enfants, un hôpital, ainsi que la plupart des commodités nécessaires aux familles de son territoire, la compagnie Alcan s’assure une main-d’oeuvre disponible et satisfaite. À l’instar d’Arvida dans le domaine de l’aluminium, la majorité des villes du Saguenay-Lac-Saint-Jean verront le jour grâce à de grandes industries oeuvrant principalement dans les secteurs de l’hydroélectricité ou des pâtes et papier.Un an plus tard, le 27 juillet 1926, les premières cuves commencent à produire de l’aluminium. Cette usine d’Arvida contribuera au développement de toute la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. La ville même d’Arvida, dont le nom s’inspire du président de la compagnie (ARthur VIning DAvis), est entièrement centrée autour de son usine d’aluminium. En fournissant à ses employés des maisons à proximité des lieux de travail, des écoles pour les enfants, un hôpital, ainsi que la plupart des commodités nécessaires aux familles de son territoire, la compagnie Alcan s’assure une main-d’oeuvre disponible et satisfaite. À l’instar d’Arvida dans le domaine de l’aluminium, la majorité des villes du Saguenay-Lac-Saint-Jean verront le jour grâce à de grandes industries oeuvrant principalement dans les secteurs de l’hydroélectricité ou des pâtes et papier. Source : Camil Girard, Normand Perron, Histoire du Saguenay—Lac-Saint-Jean, Coll. « Les régions du Québec », Québec, IQRC, 1989, p.288-337.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...