Décès accidentel de Pasquale Toto [Ste-Justine, 1910]

, par Vicky Lapointe

Sainte-Justine, comté de Dorchester (auj. Bellechasse) est en 1910 un village à majorité francophone catholique. Dans les registres de la paroisse, pour l’année 1910, un nom sort de l’ordinaire : Pasquale Toto.

Le 15 avril 1910, le curé Théophile Trudel procède à l’inhumation de la dépouille de Pasquale Toto, âgé d’environ 51 ans, décédé accidentellement le 13 avril. Natif de Bisaccia, province d’Avellino en Italie, il était l’époux de Rosa Fradianni. Les témoins sont : Carlo Tissi, Carlo Labriola, Francisco Cismotto et Giuseppe Tenore, amis du défunt. Plusieurs personnes ayant des noms à consonance italienne signent le registre.

A l’époque du décès, des ouvriers s’affairaient à construire le tronçon Sainte-Justine – Sainte-Sabine du chemin de fer Quebec Central. Ces ouvriers étaient, pour la plupart, d’origine italienne. Le décès de Pasquale Toto pourrait donc être lié à la construction du chemin de fer.

J’ai consulté la Canada Passenger Lists, 1881-1922 de Family Search – sans succès – mais le site internet de la Fondation Ellis Island est plus prometteur. Un Pasquale Toto est arrivé à New York le 17 mai 1904 à bord du Palatia qui avait quitté Naples, Italie, quelques jours plus tôt. Âgé de 38 ans, Toto est allé en Amérique rejoindre un cousin, Adolfo de Santis, à New York. Il pourrait donc s’agir du Pasquale Toto qui a perdu la vie le 13 avril 1910.

Billets reliés

Un détour par Sainte-Justine (les Raban)

Projet d’une colonie belge dans le Canton de Langevin [1871]

Égarés en forêt [canton Langevin, 1868]


Classé dans :Crimes et catastrophes

Voir en ligne : https://tolkien2008.wordpress.com/2...