Décès de Germain Nault, vétéran du Jour J

, par La Rédaction

Note de la rédaction : Le destin aura voulu que Monsieur Nault nous quitte peu après qu’il ait reçu la Légion d’honneur et qu’il en soit fait mention sur notre site. Nos sympathies à la famille et aux amis, et plus particulièrement à deux fidèles lectrices de ce site, Marilou et Martine Doyon. Nous reproduisons ici la nouvelle que Radio-Canada vient de faire paraître.

Selon Radio-Canada.

Le vétéran de la Deuxième Guerre mondiale, Germain Nault, est décédé dans la nuit de lundi à mardi à Sherbrooke à l’âge de 93 ans. Il avait été admis à la Maison Aube-Lumière pour y recevoir des soins palliatifs au début du mois de septembre. 

Le 13 septembre dernier, il avait reçu  la Légion d’honneur française au Manège militaire de Sherbrooke. On l’a remercié pour ses loyaux services notamment lors du Débarquement de Normandie. C’est le consul honoraire de France en Estrie, François Gitzhofer, qui lui a décerné cet honneur. 

Germain Nault était membre de l’Armée canadienne au sein du régiment de la Chaudière. Il a survécu à l’enfer du débarquement de Normandie et a participé à libération de l’Europe du joug de l’Allemagne nazie.

Le vétéran avait fait l’objet d’un documentaire réalisé par Ici Radio-Canada Mauricie-Centre-du-Québec en juin. Il rencontrait alors, pour la première fois, un vétéran de l’armée allemande, Günter Gallisch, à Trois-Rivières.

Son histoire est relatée dans le livre J’ai survécu au Débarquement écrit par ses petites-nièces Martine et Marilou Doyon et publié aux Éditions JCL en 2012.

 

Voir en ligne : http://www.lequebecetlesguerres.org...