Décès de Marie-Hélène Vallée

Nous avons appris avec tristesse le décès de Marie-Hélène Vallée, ancienne étudiante du Département des sciences historiques. Pendant ses études à l’Université Laval et ce, jusqu’à l’obtention de sa thèse (Ph.D. en histoire) soutenue en 2006, « Peu nombreuses mais essentielles : les travailleuses salariées de la station de quarantaine de la Grosse-Île, 1891-1924 » (sous la direction de Johanne Daigle et la codirection de André Charbonneau de Parcs Canada), elle s’est impliquée dans la vie étudiante. Discrète, elle était brillante et généreuse. Elle est à l’origine de la création d’Artefact en 2000, un fleuron du Département des sciences historiques pour la tenue d’un colloque annuel pluridisciplinaire étudiant. L’organisme en sera à sa 20e édition à l’hiver 2020. Marie-Hélène Vallée a fait carrière dans les milieux professionnels dédiés à la conservation et à la diffusion de l’histoire : à Parcs Canada pendant 15 ans (Fort de Lauzon, La Grosse-Île, Parc-de-l’Artillerie, Fort de Chambly) et à la Défense nationale (Musée de la Citadelle de Québec).
La famille immédiate a tenu à souligner sa mémoire dans la plus stricte intimité. 
Propos transmis par Johanne Daigle
2019.11.13

Voir en ligne : https://www.hst.ulaval.ca/le-depart...