Décès du ministre fédéral de la Justice, Ernest Lapointe

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Une des interventions les plus mémorables d’Ernest Lapointe
, sa promesse que le gouvernement fédéral ne rendra pas la conscription obligatoire, a joué un rôle déterminant dans la victoire des Libéraux d’Adélard Godbout
lors de l’élection provinciale de 1939. C’est un avocat de Québec, Louis Saint-Laurent
, qui succédera à Lapointe à la tête du ministère de la Justice, le 10 décembre 1941.Une des interventions les plus mémorables d’Ernest Lapointe
, sa promesse que le gouvernement fédéral ne rendra pas la conscription obligatoire, a joué un rôle déterminant dans la victoire des Libéraux d’Adélard Godbout
lors de l’élection provinciale de 1939. C’est un avocat de Québec, Louis Saint-Laurent
, qui succédera à Lapointe à la tête du ministère de la Justice, le 10 décembre 1941. Source : L’Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1383.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...