Déclaration du ministre des Terres et Forêts sur la coupe de bois

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Arsenault annonce aussi que son ministère n’interviendra pas pour négocier la vente de ce bois. À l’avenir, tout ce qui sera coupé après cette date sera compté pour l’année suivant.Arsenault annonce aussi que son ministère n’interviendra pas pour négocier la vente de ce bois. À l’avenir, tout ce qui sera coupé après cette date sera compté pour l’année suivant. Source : Fernand Harvey et Peter Southam, Chronologie du Québec (1940-1971), Québec, Institut supérieur des sciences humaines, no 4, janvier 1972, p.6.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...