Déclaration du premier ministre Jean Lesage sur le projet d’amendement constitutionnel

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Pour expliquer sa décision, Lesage fait remarquer que cette formule provoquait une certaine inquiétude au Québec. La formule Fultron-Favreau avait fait l’objet d’une entente de principe entre les premiers ministres en octobre 1964.Pour expliquer sa décision, Lesage fait remarquer que cette formule provoquait une certaine inquiétude au Québec. La formule Fultron-Favreau avait fait l’objet d’une entente de principe entre les premiers ministres en octobre 1964. Source : Dale C. Thomson, Jean Lesage et la Révolution tranquille, Saint-Laurent, Trécarré, 1984, 615 pages.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...