Déclenchement d’une grève à l’Imperial Tobacco

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Les 3 000 employés des succursales de l’Imperial Tobacco de Montréal et de Gramby retournent au travail le 24 septembre après avoir négocié un accord avec le ministre du Travail, Antonio Barrette. L’accord comprend une augmentation de sept cents, un nouveau contrat de travail pour deux ans, la semaine de travail de 40 heures, aucune discrimination syndicale et la formation d’un comité de concialiation pour la durée de la convention sous l’autorité du ministre provincial du Travail.Les 3 000 employés des succursales de l’Imperial Tobacco de Montréal et de Gramby retournent au travail le 24 septembre après avoir négocié un accord avec le ministre du Travail, Antonio Barrette. L’accord comprend une augmentation de sept cents, un nouveau contrat de travail pour deux ans, la semaine de travail de 40 heures, aucune discrimination syndicale et la formation d’un comité de concialiation pour la durée de la convention sous l’autorité du ministre provincial du Travail. Source : Le Devoir, 24 septembre 1951, p.3.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...