Déclenchement d’une grève à la Montreal Light, Heat and Power

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Cette grève affecte 175 hommes, mais la compagnie compte tout de même maintenir ses services puisqu’elle conserve suffisament de travailleurs qui refusent de faire la grève. La compagnie veut traiter directement avec ses employés et déclare ne pas tolérer la présence d’une organisation extérieure. Elle affirme également qu’elle paie les meilleurs salaires dans la province pour les diverses classes d’ouvriers affectées, soit de 52 à 77 cents de l’heure, plus les extras. Cette grève affecte 175 hommes, mais la compagnie compte tout de même maintenir ses services puisqu’elle conserve suffisament de travailleurs qui refusent de faire la grève. La compagnie veut traiter directement avec ses employés et déclare ne pas tolérer la présence d’une organisation extérieure. Elle affirme également qu’elle paie les meilleurs salaires dans la province pour les diverses classes d’ouvriers affectées, soit de 52 à 77 cents de l’heure, plus les extras. Source : Le Devoir, 6 août 1931, p.3.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...