Déclenchement d’une grève des infirmières à l’hôpital Sainte-Justine

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Les infirmières affiliées à la Confédération des syndicats nationaux (CSN) réclament la retenue à la source des cotisations syndicales et de meilleures conditions de travail. Elles demandent aussi un droit de regard sur l’organisation des soins de santé. À cette époque, les hôpitaux sont encore dirigés par les communautés religieuses. Or, avec la modernisation du rôle de l’État, on souhaite que ce soit le gouvernement qui prenne en charge la gestion du réseau de la santé.Les infirmières affiliées à la Confédération des syndicats nationaux (CSN) réclament la retenue à la source des cotisations syndicales et de meilleures conditions de travail. Elles demandent aussi un droit de regard sur l’organisation des soins de santé. À cette époque, les hôpitaux sont encore dirigés par les communautés religieuses. Or, avec la modernisation du rôle de l’État, on souhaite que ce soit le gouvernement qui prenne en charge la gestion du réseau de la santé. Source : Jacques Rouillard, Histoire du syndicalisme québécois, Montréal, Boréal, 1989, p.297-301.Jacques Rouillard, Histoire de la CSN : 1921-1981, Montréal, Boréal Express - CSN, 1981, p.266-267, 273-278.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...