Découverte du corps de Blanche Garneau

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

L’incapacité des autorités à identifier les auteurs du viol et du meurtre de Blanche Garneau amènera des journaux à questionner la volonté du gouvernement de voir cette affaire aboutir. L’accusation heurte de plein fouet le premier ministre Louis-Alexandre Taschereau
qui est également procureur général de la province. Les accusations des journaux vont d’ailleurs au-delà de la simple négligence, puisqu’elles laissent sous-entendre que le premier ministre chercherait peut-être à protéger des gens influents en laissant traîner l’enquête. Taschereau répliquera à ces attaques en poursuivant devant les tribunaux le « Chronicle » et « Le Devoir » qui devront lui verser une compensation financière. En 1922, « l’affaire Blanche Garneau » prendra toutefois une nouvelle tournure avec les accusations portées par un autre journal, « The Axe », dirigé par John H. Roberts.L’incapacité des autorités à identifier les auteurs du viol et du meurtre de Blanche Garneau amènera des journaux à questionner la volonté du gouvernement de voir cette affaire aboutir. L’accusation heurte de plein fouet le premier ministre Louis-Alexandre Taschereau
qui est également procureur général de la province. Les accusations des journaux vont d’ailleurs au-delà de la simple négligence, puisqu’elles laissent sous-entendre que le premier ministre chercherait peut-être à protéger des gens influents en laissant traîner l’enquête. Taschereau répliquera à ces attaques en poursuivant devant les tribunaux le « Chronicle » et « Le Devoir » qui devront lui verser une compensation financière. En 1922, « l’affaire Blanche Garneau » prendra toutefois une nouvelle tournure avec les accusations portées par un autre journal, « The Axe », dirigé par John H. Roberts. Source : Bernard L. Vigod, Taschereau, Sillery, Septentrion, 1996, 392 pages. Robert Rumilly, Histoire de la province de Québec, Montréal, Chanteclerc, 1940, voir tome XXV, p.155 et 227, ainsi que le tome XXVI des pages 158 à 180.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...