Défaite du Canada au hockey devant l’équipe nationale de l’URSS

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La suprématie des Canadiens au hockey sur glace est menacée par l’arrivée de l’URSS qui remporte plusieurs succès en compétition internationale à partir du début des années 50. Les Canadiens ne peuvent toutefois déléguer à ces rencontres que des équipes composées de joueurs amateurs. En 1972, les Fédérations de hockey du Canada et de l’URSS s’entendent pour tenir une série de huit parties hors concours auxquelles prendront part les meilleurs professionnels évoluant dans la Ligue nationale de hockey (Phil Esposito, Yvan Cournoyer, Bobby Clarke, Ken Dryden, etc.). La Série du siècle débute le 2 septembre 1972 au Forum de Montréal. Largement favori, le Canada prend une avance de 2 à 0 après à peine quelques minutes de jeu. Mais les joueurs de l’URSS se ressaisissent rapidement et dominent le reste de la rencontre qu’ils remportent par le pointage de 7 à 3. C’est une véritable gifle pour les millions de téléspectateurs qui assistent à la dégelée de leurs représentants et pour tout le hockey canadien qui est ébranlé sur son socle. Le reste de la série, que le Canada gagnera de toute justesse grâce au but de Paul Henderson avec 34 secondes à jouer au huitième et dernier affrontement, démontrera que la marge qui sépare les Canadiens et les Soviétiques -si elle existe encore !- est à peine perceptible. Lors de la prochaine grande série internationale, celle qui opposera les étoiles de l’Association mondiale de hockey à l’URSS, ces derniers obtiendront d’ailleurs une victoire convaincante.La suprématie des Canadiens au hockey sur glace est menacée par l’arrivée de l’URSS qui remporte plusieurs succès en compétition internationale à partir du début des années 50. Les Canadiens ne peuvent toutefois déléguer à ces rencontres que des équipes composées de joueurs amateurs. En 1972, les Fédérations de hockey du Canada et de l’URSS s’entendent pour tenir une série de huit parties hors concours auxquelles prendront part les meilleurs professionnels évoluant dans la Ligue nationale de hockey (Phil Esposito, Yvan Cournoyer, Bobby Clarke, Ken Dryden, etc.). La Série du siècle débute le 2 septembre 1972 au Forum de Montréal. Largement favori, le Canada prend une avance de 2 à 0 après à peine quelques minutes de jeu. Mais les joueurs de l’URSS se ressaisissent rapidement et dominent le reste de la rencontre qu’ils remportent par le pointage de 7 à 3. C’est une véritable gifle pour les millions de téléspectateurs qui assistent à la dégelée de leurs représentants et pour tout le hockey canadien qui est ébranlé sur son socle. Le reste de la série, que le Canada gagnera de toute justesse grâce au but de Paul Henderson avec 34 secondes à jouer au huitième et dernier affrontement, démontrera que la marge qui sépare les Canadiens et les Soviétiques -si elle existe encore !- est à peine perceptible. Lors de la prochaine grande série internationale, celle qui opposera les étoiles de l’Association mondiale de hockey à l’URSS, ces derniers obtiendront d’ailleurs une victoire convaincante. Source : Simon Richard, La Série du siècle : septembre 1972, Montréal, Hurtubise HMH, 2002.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...