Défaite du Canada en finale de la Coupe du monde de hockey

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La Coupe du monde, à ne pas confondre avec les championnats du monde qui se déroulent à tous les printemps, succède au tournoi de la coupe Canada dont la dernière édition remonte à 1991. Elle permet de confronter les meilleurs joueurs de huit pays, regroupés en deux divisions. La finale, qui oppose le Canada et les États-Unis, se termine à l’avantage de ces derniers. Le gardien américain Mike Richter, particulièrement brillant lors du match décisif disputé au Centre Molson, le 14 septembre, est élu le joueur le plus utile du tournoi.La Coupe du monde, à ne pas confondre avec les championnats du monde qui se déroulent à tous les printemps, succède au tournoi de la coupe Canada dont la dernière édition remonte à 1991. Elle permet de confronter les meilleurs joueurs de huit pays, regroupés en deux divisions. La finale, qui oppose le Canada et les États-Unis, se termine à l’avantage de ces derniers. Le gardien américain Mike Richter, particulièrement brillant lors du match décisif disputé au Centre Molson, le 14 septembre, est élu le joueur le plus utile du tournoi. Source : La Presse, 15 septembre 1996, p.S2-S5, S7.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...