Défense du titre Ultimate Fighting Championship à Montréal par Georges Saint-Pierre

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Une foule de 23 152 spectateurs, un record pour une carte UFC en Amérique du Nord, est réunie pour voir l’athlète de Saint-Isidore défendre le titre des « arts martiaux mixtes » qu’il a gagné à Montréal le 19 avril 2008 contre Matt Serra. Saint-Pierre, maintenant âgé de 30 ans, avait préalablement remporté le titre une première fois contre Matt Hughes, le 18 novembre 2006, avant de le perdre contre Serra le 7 avril 2007. Cette fois-ci, il fait face à Josh Koscheck, un Américain de 33 ans qu’il a déjà battu en 2007. L’attitude de ce dernier, qui joue le rôle du vilain de façon volontaire, combinée au fait que Saint-Pierre (170 livres) est considéré par plusieurs comme le meilleur de son sport, livre pour livre, contribue au succès de l’événement qui obtient un succès retentissant. GSP, comme ses admirateurs l’appellent, fait un bon usage de son jab et remporte une victoire concluante par décision. L’assistance au combat et le battage médiatique orchestré autour de cette soirée confirment la popularité de ce sportif québécois, un des mieux connus à travers le monde. Ils démontrent aussi l’intérêt que suscite ce sport controversé au Québec auprès d’un public de plus en plus large. Une foule de 23 152 spectateurs, un record pour une carte UFC en Amérique du Nord, est réunie pour voir l’athlète de Saint-Isidore défendre le titre des « arts martiaux mixtes » qu’il a gagné à Montréal le 19 avril 2008 contre Matt Serra. Saint-Pierre, maintenant âgé de 30 ans, avait préalablement remporté le titre une première fois contre Matt Hughes, le 18 novembre 2006, avant de le perdre contre Serra le 7 avril 2007. Cette fois-ci, il fait face à Josh Koscheck, un Américain de 33 ans qu’il a déjà battu en 2007. L’attitude de ce dernier, qui joue le rôle du vilain de façon volontaire, combinée au fait que Saint-Pierre (170 livres) est considéré par plusieurs comme le meilleur de son sport, livre pour livre, contribue au succès de l’événement qui obtient un succès retentissant. GSP, comme ses admirateurs l’appellent, fait un bon usage de son jab et remporte une victoire concluante par décision. L’assistance au combat et le battage médiatique orchestré autour de cette soirée confirment la popularité de ce sportif québécois, un des mieux connus à travers le monde. Ils démontrent aussi l’intérêt que suscite ce sport controversé au Québec auprès d’un public de plus en plus large. Source : http://www.cyberpresse.ca/sports/201012/12/01-4351604-victoire-decisive-pour-georges-st-pierre.php. 
http://www.radio-canada.ca/sports/PlusSports/2010/12/12/001-st-pierre-koscheck-champion.shtml

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...