Déjà, les glaces du lac Saint-Pierre sont prêtes

, par Jean Provencher

On a commencé mardi [le 19 décembre] à traverser à la Pointe du lac, à l’extrémité est du lac Saint-Pierre, près de l’embouchure de la rivière Nicolet. La glace est très solide à cet endroit et peut supporter les plus fortes charges. Le Canadien (Québec), 21 décembre 1882.

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/12/0...