Démission de Camillien Houde du poste de chef du Parti conservateur du Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Houde, qui avait succédé à Arthur Sauvé, s’est avéré incapable de mener les Conservateurs à la victoire lors de l’élection générale du 24 août 1931. Il s’agit d’une période difficile pour lui puisqu’il a également été défait par Fernand Rinfret lors de l’élection à la mairie de Montréal du 4 avril 1932. En octobre 1933, c’est le député de Trois-Rivières à l’Assemblée législative, Maurice Duplessis, qui deviendra le chef des Conservateurs du Québec.Houde, qui avait succédé à Arthur Sauvé, s’est avéré incapable de mener les Conservateurs à la victoire lors de l’élection générale du 24 août 1931. Il s’agit d’une période difficile pour lui puisqu’il a également été défait par Fernand Rinfret lors de l’élection à la mairie de Montréal du 4 avril 1932. En octobre 1933, c’est le député de Trois-Rivières à l’Assemblée législative, Maurice Duplessis, qui deviendra le chef des Conservateurs du Québec. Source : Le Devoir, 20 septembre 1932, p.3.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...