Démission du leader parlementaire du Parti québécois à l’Assemblée nationale, Claude Charron

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Charron, qui, en plus d’être leader parlementaire, occupait également les fonctions de ministre d’État délégué aux Affaires parlementaires, conservera son poste de député de Saint-Jacques avant de quitter complètement la politique peu de temps après. Au cours des années 80, il entreprendra une carrière d’animateur à la télévision.Charron, qui, en plus d’être leader parlementaire, occupait également les fonctions de ministre d’État délégué aux Affaires parlementaires, conservera son poste de député de Saint-Jacques avant de quitter complètement la politique peu de temps après. Au cours des années 80, il entreprendra une carrière d’animateur à la télévision. Source : La Presse, 24 février 1982, p.1, A2, A3 et A6.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...